google ads

Autos-anciennes.com, votre partenaire pour importer votre voiture de collection.

Nous gérons l'acquisition, le contrôle de la voiture, la logistique, le dédouanement, le transport et la livraison de votre véhicule à domicile.

Voir nos offres


La Corvette Stingray, une sportive incontournable pour les passionnés


La Corvette, qui tire son nom d’un navire de guerre à la fois léger et rapide, est un modèle sportif de la marque Chevrolet (groupe General Motors). Depuis son lancement en 1953 jusqu’à présent avec la Stingray C8, elle compte 8 générations.


Voir nos offres


La deuxième, baptisée Corvette Stingray, se démarque par ses lignes imitant la raie à éperons. Initialement destinée à la compétition, la Corvette C2 a ensuite été reconditionnée pour devenir une voiture de salon.

Aujourd’hui, cette belle américaine dispose d’une cote intéressante sur le marché, surtout les modèles rares. Vous avez la possibilité d’acquérir une C2 directement aux États-Unis avec Autos-anciennes.com.


La naissance de la Corvette Stingray


La Corvette C1 se dotait pour la première fois d’un moteur V8 en 1953. Suite aux améliorations effectuées par Zora Arkus-Duntov, ingénieur américain célèbre pour être « le père de la Corvette », elle affichait une bonne performance à PikesPeak et sur le circuit de Sebring.

Ainsi était née l’idée de concevoir un modèle de compétition, et le chantier commençait en 1956. Le nouveau-né, baptisé Corvette SS, a été testé pour la première fois en 1957 à Sebring.

Le résultat était malheureusement peu concluant, avec un abandon causé par des problèmes de suspension et d’allumage.

Le projet SS finissait ainsi en concept-car, aucun modèle de ce nom n’a été commercialisé. La Corvette SS de compétition a été conservée par Chevrolet puis finalement donnée à l’Indianapolis MotorSpeedway, tandis que Bill Mitchell, chef styliste de la General Motors (GM), rachetait un châssis nu.

C’était en 1959 qu’il allait finaliser la voiture avec le designer Larry Shinoda. Elle s’appela Sting Ray, en référence à une raie venimeuse qui a inspiré ses lignes extra plates.

Ce modèle a fait l’objet de plusieurs essais sur les pistes de course, avant d’être reconditionné en voiture de salon pour le Motorama.

En 1961, le concept car Mako Shark vit le jour. Ces différents modèles plutôt extravagants allaient donner naissance en 1963 au modèle de série Corvette Stingray. Celui-ci était plus sobre, mais restait un modèle atypique parmi ses contemporains.


Des changements marquants par rapport à la génération précédente


Proposée en version cabriolet et coupé, la C2 présentait quelques détails caractéristiques, notamment les phares rétractables qui étaient devenus un élément distinctif de la Corvette sur plusieurs générations.

Par ailleurs, la Corvette Stingray se dotait de plusieurs éléments pratiques :

  • un système de ventilation du capot ;
  • un meilleur chauffage ;
  • une radio et une horloge dans la tour de contrôle ;
  • un espace à bagages optimisé ;
  • une boîte à gants plus spacieuse.

Le châssis de cette nouvelle Chevrolet Corvette C2 assurait une plus grande maniabilité et une meilleure puissance de freinage. La suspension pour sa part améliorait l’adhérence des roues et la fluidité de la conduite.

Au fil des années et des modèles, de 1963 à 1967, la Corvette s’était améliorée, avec un moteur toujours plus puissant, allant de 250 à 425 chevaux.

Chevrolet proposait même sur sa Corvette Stingray de 1967 un moteur de 435 ch en option, qui était en réalité estimé à 550 ch.

C’était le moteur L88, et le constructeur n’avait réalisé qu’une vingtaine d’exemplaires de cette Corvette C2.


Voiture de collection : quelle Corvette Stingray choisir ?


Le choix d’une voiture ancienne repose sur plusieurs critères, incluant la cote qui repose en grande partie sur la rareté du véhicule.

En parlant des Corvette C2, il existe plus d’une vingtaine de modèles en tenant compte des options particulières proposées par la marque à l’époque.

Ainsi, le modèle le plus rare, et donc le plus cher, reste la Corvette Stingray de 1967 avec le moteur L88.

Un exemplaire vendu dans un état correct dépasse facilement 1,4 million d’euros, et si le Chevrolet était en excellent état, son prix pourrait atteindre les 2,6 millions d’euros, voire davantage. Et cette ancienne va continuer à prendre de la valeur.

Bien entendu, il existe des modèles plus accessibles. Vous pouvez trouver des Corvette C2 à 40 000 euros dans un état assez correct selon l’année et les options.

Si vous souhaitez avoir un large choix de sportives Chevrolet, la meilleure solution est d’aller chercher sur sa terre d’origine, les États-Unis.


Acheter une Corvette ancienne aux États-Unis : comment faire ?


Tous les passionnés peuvent faire le voyage et effectuer eux-mêmes leurs recherches, mais ce n’est pas toujours pratique.

En effet, les diverses formalités administratives et douanières restent assez difficiles pour les non-initiés. Il est donc plus intéressant de se tourner vers un importateur professionnel comme Autos-anciennes.com.

En achetant votre Corvette Stingray via notre plateforme, vous bénéficiez d’un service clé en main. En effet, il vous suffit de valider votre commande. Nous nous chargerons du reste.

Nous disposons d’un vaste réseau de vendeurs expérimentés qui dénicheront pour vous les plus belles anciennes américaines, incluant le Chevrolet des années 1960. Vous pouvez alors choisir votre future acquisition sur notre site.

Nous travaillons par ailleurs avec des spécialistes, qui vont vérifier la voiture et établir un rapport clair sur 120 points de contrôle. Vous n’avez donc aucune crainte de tomber sur une mauvaise surprise.

Nous mettons à votre disposition toute la documentation technique nécessaire pour bien évaluer l’état du véhicule, avec une vidéo de l’essai sur route. Vous pourrez donc apprécier la tenue de la voiture lorsqu’elle roule.

Chez Autos-anciennes.com, nous nous occupons des formalités administratives, et vous livre votre petite merveille directement chez vous, devant votre domicile.

Il est également possible de déposer la voiture dans un port européen de votre choix, en adoptant la solution la plus commode pour vous.


Combien coûte l’importation d’une Corvette Stingray ?


Plusieurs coûts s’ajoutent au prix initial du véhicule. Vous devez notamment vous acquitter de la TVA locale et des taxes de douane, qui représentent respectivement 20 % et entre 10 % et 22 % du prix d’achat de la voiture.

Il faut également compter le transport sur le territoire américain le cas échéant, puis l’acheminement vers le port et le calage en container.

Enfin, selon le contexte, il faut aussi prévoir le coût du déplacement en Europe jusqu’au point de livraison. En tout, l’ensemble des frais peut atteindre, voire dépasser les 10 000 euros, mais cela dépend surtout du modèle.

Une fois que vous avez réussi toutes ces étapes, il ne vous reste plus qu’à immatriculer votre Corvette Stingray.

Si celle-ci présente déjà une carte grise « voiture de collection », vous obtiendrez également le même type de document en France. Toutefois, cela ne vous dispense pas d’effectuer un contrôle technique régulier.

Corvette Stingray | Achat Ford Mustang 1965 | Achat Jaguar ancienne | Achat Jaguar Type e | Ford Mustang 1964 | Ford Mustang Shelby 1967 |
Import pickup américain | Import voiture US | Importateur auto américaine ancienne | Mercedes Pagode | Mercedes SL 450 | Mercedes SL 560 |

Top